Voici les informations essentielles pour travailler à Monaco

La Principauté de Monaco, ses avantages fiscaux, son plein emploi et son économie florissante attirent de nombreux travailleurs étrangers. En effet, le dynamisme économique du pays génère continuellement la création de nouvelles offres d’emplois au sein des entreprises monégasques. Sur la Côte d’Azur, Monaco est sans aucun doute un bassin d’emploi très convoité.

Les avantages de travailler à Monaco

Outre la stabilité politique, le cadre de vie et l’économie attrayante du pays, la Principauté de Monaco offre de nombreux privilèges à ses salariés ainsi qu’aux entreprises. Ces avantages concernent les salaires, les avantages sociaux ou encore les retraites.

 

Un salaire minimum plus élevé à Monaco

D’après l’Institut Monégasque de la Statistique et des Études Économiques (IMSEE), la Principauté de Monaco compte 58 087 salariés actifs, dans les secteurs publics et privés. En 2021, la Principauté compte 6 308 sociétés du secteur privé qui emploient. Parmi les salariés du secteur privé, seulement 1,8% sont des personnes de nationalité monégasque. Cela s’explique en partie par le faible nombre de monégasques (9 611 recensés en 2021).

Sur les 98,2% des personnes salariées en Principauté n’étant pas de nationalité monégasque, 79,8% sont des français qui résident en France. Si ces personnes préfèrent travailler en Principauté, c’est en partie pour un salaire plus élevé qu’en France. En effet, le SMIC monégasque s’élève à 1.786,33 euros bruts contre 1.645,58 euros bruts dans le pays voisin.

De plus, de nombreux secteurs d’activité recrutent abondamment comme les hôtels ou encore les restaurants. Ces secteurs proposent des offres d’emploi avec de très bons salaires et un contrat de travail en CDI. Cependant, depuis la réouverture des lieux de vie, tels que les restaurants, après l’épidémie mondiale, les entreprises peinent à trouver du personnel motivé et qualifié.

Santé et sécurité

Un salarié possédant un permis de travail monégasque cotise au régime monégasque de sécurité sociale, qu’il soit en CDD ou en CDI. Ces cotisations sociales sont automatiquement prélevées du salaire brut de l’employé qui recevra un salaire net amputé de ces charges. Une partie des cotisations sont directement amorties par l’employeur de la société. Ainsi, un salarié en Principauté dispose du droit aux prestations de l'assurance maladie et maternité, quel que soit son lieu de résidence.

De plus, le conjoint et les enfants de l’assuré bénéficient également des droits aux prestations de sécurité sociale s’ils résident dans le département des Alpes-Maritimes, sauf exceptions. Cela permet d’améliorer nettement le niveau de vie de ces familles, qui peuvent ainsi bénéficier du système de santé monégasque et des services affiliés.

Concernant les personnes en intérim, elles sont également éligibles à la sécurité sociale monégasque si elles justifient de 120 heures de travail par mois dans l’entreprise. Suite à la pénurie de main d’œuvre, les offres d’emploi en intérim ne cessent de se multiplier même si les réponses restent modérées. Les profils recherchés dans ces offres concernent en majorité des restaurants, les hôtels ou tout autre lieu nécessitant des profils saisonniers.

 

Retraites

Proportionnellement au salaire monégasque, plus élevé que dans les pays voisins, la pension retraite l’est également. Le salarié monégasque cotise chaque mois pour sa retraite grâce à un système de points qui lui sont attribués mensuellement en fonction de son revenu brut. Ainsi, en Principauté les retraites sont généralement 35 à 110% plus élevées qu’en France. À ce niveau, il est intéressant pour un français de travailler dans une société en Principauté.

Cependant, la retraite monégasque n’est versée qu’à condition d’avoir exercé une activité en Principauté, pendant au minimum 10 années. Dans le cas contraire, pour les personnes en intérim par exemple, les cotisations versées lors de votre activité en Principauté pourront être remboursées en constituant un dossier et en faisant une demande. Les salariés Français et Italiens peuvent prétendre au versement d’une retraite monégasque s’ils ont travaillé au moins 13 mois dans une entreprise à Monaco ou s’ils ont exercé une activité professionnelle pendant 10 années entre Monaco et la France ou Monaco et l’Italie.

 

Travailler à Monaco pour être exonéré d’impôt

Même si la politique fiscale de Monaco est réputée pour ne pas prélever d’impôt sur le revenu, cela ne concerne malheureusement que les travailleurs résidant en Principauté. En effet, les employés, même en CDI, dont la résidence n’est pas établie à Monaco sont soumis à la législation en vigueur dans leur pays. Au niveau des Français par exemple, ceux-ci sont prélevés directement à la source par l’administration française. En réponse à ces accords, la Principauté a signé des accords à l’international afin d’éviter la double imposition.

La solution pour ne plus payer d’impôts sur le revenu est de transférer sa résidence en Principauté. Pour plus de renseignements à ce sujet, consultez notre article sur l’impôt à Monaco.

 

Comment travailler à Monaco

Le permis de travail à Monaco

Toute personne, membre de l’Union Européenne, disposant d’une carte d’identité, d’une carte de séjour monégasque ou d’un passeport est autorisée à travailler en Principauté de Monaco. En ce qui concerne les ressortissants hors UE, ils doivent impérativement posséder d’un titre de séjour valide, délivré par la Préfecture des Alpes-Maritimes.

Pour exercer une activité professionnelle dans une entreprise en Principauté il est indispensable de disposer d’un permis de travail. Cette étape survient lorsque l’employeur dépose le dossier de demande d’autorisation d’embauche auprès du Service de l’Emploi. En réponse à l’obtention de ce permis de travail, le salarié pourra bénéficier de son droit aux prestations sociales.

Notre agence vous accompagne à chaque étape de votre installation en Principauté de Monaco.

Les Quartiers

Voici la liste complète de tous les quartiers de Monaco La Principauté de Monaco s'étend sur 2,02 kilomètres carrés et comprend 11 quartiers. Malgré sa petite taille, le pays de la famille Grimaldi est empreint d’histoire et de charme. Au fil des...

Les Immeubles

La liste des immeubles de la Principauté de Monaco La Principauté de Monaco compte approximativement à ce jour 350 immeubles, qu’il soit luxueux, abritant un penthouse à couper le souffle ou un studio aux finitions luxueuses, ces propriétés d’exceptions...

Les Prix de l'immobilier

Prix de l'immobilier à Monaco La Principauté de Monaco, située entre le France et l’Italie, offre un impressionnant parc immobilier. Très dynamique, ce secteur enregistre un accroissement constant des surfaces habitables. En effet, les nombreux chantiers en cours...

Port Monaco

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement,
une sélection de biens exclusifs.